Disparition de Janie Michel, présidente d’honneur de la Fédération Nationale Solidarité Femmes


C’est avec beaucoup d‘émotion que j’ai appris le décès de la présidente d’honneur de la Fédération Nationale Solidarité Femme, Janie Michel. Je veux partager avec vous mon émotion et ma tristesse et évoquer cette femme engagée dans la cause des femmes à travers quelques souvenirs personnels.

Janie était l’expression du féminisme des années 1970. Elle avait fondé le MlAC (mouvement pour la liberté de l’avortement et de la contraception) à Angers, elle fut membre du Planning Familial du Maine et Loire et présidente pendant plusieurs années.

Janie avait fondé en 1985, avec d’autres militantes, SOS Femmes à Angers. Elle a représenté cette association à la Fédération Nationale où ensemble nous avons siégé au CA. Combien de voyages avons-nous partagés entre Paris –Angers- Nantes avec des discussions passionnantes ! Lorsque que j’ai été élue présidente au conseil d’administration de la Fédération, elle est devenue présidente d’honneur.

Comme en témoigne son mari Pierre Michel : « Formée sur le tas et devenue, grâce à son expérience, une spécialiste reconnue des viols par inceste, elle a été une psychothérapeute d’une exceptionnelle efficacité et a rendu d’éminents services à quantité de femmes en difficulté et en quête de soutien, notamment des femmes battues violées et incestuées. »

Le 30 novembre, j’ai perdu une amie, une sœur en militantisme et les femmes ont perdu une femme passionnément attachée à l’égalité entre les femmes et les hommes, aux droits des femmes et à la justice sociale.

Que son souvenir continue à nous inspirer force et courage pour la lutte que nous défendons

Josèphe Mercier

Présidente Solidarité Femmes Bassin